La Boucherie Locale, une histoire de passion entrepreneuriale

La Boucherie Locale

En affaires depuis plus de 15 ans, qu’est-ce qui a bien pu pousser les franchiseurs de Dame Tartine, Nathalie Girard et Mathieu Perron, à se lancer dans une toute autre aventure entrepreneuriale en ouvrant la Boucherie Locale à Bromont l’an dernier? D’une part, Mathieu avait toujours voulu démarrer sa boucherie et Nathalie, de son côté, désirait revenir aux sources et être en contact direct avec sa clientèle. Comme aucune boucherie ne desservait Bromont, ils ont saisi l’opportunité!

Ce qui distingue l’entreprise, qui emploie deux personnes à temps partiel en plus des promoteurs, est la qualité des produits offerts. La viande au détail offerte fraîche, surgelée, marinée ou transformée, est achetée localement ou dans un rayon de moins de 50 km. Les promoteurs ont des liens privilégiés avec leurs fournisseurs et favorisent d’abord le bien-être des animaux. En plus de la viande, Nathalie nous informe que d’ici un mois, les clients pourront aussi s’approvisionner en poisson puisque Cowie s’est ajoutée aux fournisseurs de l’entreprise. En plus de se concentrer sur la protéine, la promotrice se met aux fourneaux toutes les semaines pour offrir des mets préparés qui varient en fonction des arrivages de viande. Ces derniers se vendent comme des pains chauds, tout comme les boîtes budget qui, au coût moyen de 45 $, varient de semaine en semaine selon les disponibilités; tous surgelés, rôtis, côtelettes de porc, veau, saucisses, etc. D’ailleurs, plusieurs résidents secondaires, une partie importante de la clientèle de l’entreprise, n’hésitent pas à repartir vers la métropole avec leur boîte à la fin de leur séjour !

Même si les promoteurs avaient déjà plusieurs années d’expérience en affaires, ils sont heureux d’avoir pu compter sur l’aide du CAE pour leur démarrage. « Efficacité, rapidité, confiance! Pour moi, c’est ce que le CAE représente et chaque fois que je rencontre un entrepreneur en devenir, je n’hésite pas à vous le référer!!! », nous mentionne Nathalie.

Le plus grand souhait des promoteurs serait un jour d’avoir leur propre élevage afin de s’assurer de la qualité et du bien-être des animaux.

Suivez-les sur Facebook : https://www.facebook.com/Boucheriebromont

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Votre commentaire

Recevez les articles par courriel